Équiper bébé

Bébé en sécurité sur la route

Je ne sais pas pour vous mais ici quand je suis tombée enceinte je me suis très vite posé la question du siège auto. 

J’avais entendu beaucoup de choses notamment que pour avoir un siège auto sécuritaire il fallait y mettre le prix et que ça pouvait vite être très cher. J’avais aussi entendu dire que la coque n’était pas bonne pour le dos des bébés et que les nacelles étaient très dangereuses en cas d’accident. Vraiment pas facile de s’y retrouver dans tout ça. 

N’ayant pas d’énormes ressources financières et devant l’ampleur de tout ce qu’il nous fallait acheter pour ce premier bébé, j’étais un peu paniquée. 

D’autant plus que si les parents de notre entourage ont pu s’équiper grâce à la prime de naissance, ce n’était pas possible pour nous puisque dorénavant la prime n’est versée qu’au 2 mois de l’enfant (personnellement je trouve ça vraiment nul et pas pratique)

Et puis une amie a publié un article sur son mur qui parlait de l’importance des sièges auto de bonne qualité mais qu’il n’était pas nécessaire d’y laisser pour autant un bras. Ça ne pouvait pas mieux tomber. 

Si vous êtes parents vous avez sans doute déjà entendu parler du site Securange et si ce n’est pas le cas aller y faire un tour, il y a aussi un groupe sur Facebook et on y apprend vraiment beaucoup de choses.

http://www.securange.fr/
Grâce à mon amie, j’ai pu équipé mon bébé pour pas bien cher et je sais qu’elle est en sécurité. On a choisi la coque Be One, il existe tout un tas de coloris différents, nous on a pris la version Minnie (oui je sais c’est ultra kitch mais c’est déjà bien d’en avoir conscience non ? 😅) 

À la base je pensais prendre cette coque qui coûte dans les 50€ en attendant la prime pour prendre un autre siège auto mais finalement on l’aime bien notre Be One. Ce n’est pas la coque la plus pratique parce que je n’ai pas acheté la poussette compatible avec donc parfois c’est un peu galère quand bébé s’endort dedans et qu’on est emmené à la déplacer mais sinon elle est top et elle s’installe assez facilement. On passe notre temps à la changer de voiture et vraiment c’est pas bien compliqué, enfin j’ai quand même été embêté avec la voiture de mamie qui est une 3 portes mais sinon pas de problème. 

Elle est utilisable jusqu’à 13kg autrement dit on a un peu de temps devant nous avant de devoir la changer. 

Voilà ! Je voulais vraiment vous en parler parce que je trouve important que les bébés soient en sécurité en voiture, un accident est si vite arrivé et je voulais que même les parents qui ont peu de moyen puissent bien s’équiper. 

Et faite attention aux pubs alléchantes avec des sièges auto à bas prix, ils ont souvent de très mauvais résultats aux crash tests. 

Bonne route et à bientôt 

Ella 

Non classé

2 mois de bébé

2 mois déjà ! Et bébé a tellement changé !

Elle nous fait de vrais de sourires et commence à gazouiller. Elle tient très bien sa tête et se redresse quand on la place sur le ventre. Elle commence à s’intéresser à son entourage et regarde avec fascination les petites souris de son mobile tourner au dessus de sa tête. Elle commence à beaucoup baver et fait plein de petite bulle de salive.

Elle passe de plus en plus de temps éveillée sans ronchonner. Les coliques sont toujours là et l’embête surtout le matin, elle se tortille dans son sommeil et grogne.

05

L’allaitement se passe bien, on a enfin trouvé notre rythme. On dort toujours en cododo et du coup les nuits se passent très bien. Bébé fait bien la différence entre le jour et la nuit et ne se réveille pas entre 2 tétées et moi comme je n’ai ni besoin de me lever, ni besoin d’allumer la lumière, je me rendors très vite aussi. Petite fée est une adepte des grasses matinées comme sa maman. Elle se réveille rarement avant 10h.

Par contre, on ne peut pas tout avoir et si bébé dors bien la nuit, les siestes en journées sont chaotiques, pas plus de 30 min par ci par là et seulement dans les bras ou dans l’écharpe.

Elle s’endort tard le soir mais elle est toute calme et gazouille dans le lit de papa et maman avant de rejoindre son petit berceau.

On a souvent l’occasion de prendre la voiture pour rendre visite aux grands-parents et tout se passe bien même si on doit couper les 2h de route pour faire une pause tétée. Je commence à tirer mon lait pour lui faire un petit biberon qu’elle pourrait prendre pendant le trajet, ça nous permettrait de pouvoir faire la route d’un seul coup.

Petite fée est une crevette et si on est passé aux couches en taille 2, le 3 mois lui est encore trop grand.

Bébé a fait ses premiers vaccins. Elle n’a pas du tout apprécié les piqures mais elle s’est vite calmé, les 2 jours qui ont suivi on été difficile pour elle et on lui a donné ses premiers Doliprane. Heureusement, ils ont été efficace et bébé a vite été soulagé.

On est allé à la mer pour la première fois, bébé préfère l’écharpe à la poussette et j’avoue que je trouve ça bien plus pratique aussi mais il commence à faire chaud alors on réfléchi à une autre solution pour la porter sans la recouvrir de tout ce tissu.

Le troisième mois est déjà là, je reviens très vite vous le raconter.

A bientôt

Ella

 

 

Ex pmette

Je n’oublie pas

5 ans d’essais, 3 ans de traitements et d’examens en tout genre, 3 FIV ICSI, je n’oublierai jamais.

16 juin 2016 – 16 juin 2017

04

Il y a un an, je venais de subir ma troisième ponction, LA ponction ! Il y a 1 an ma petite fée prenait vie dans sa boite de pétri.

 

Ella

 

 

Non classé

1 mois de bébé

 

Le premier mois de bébé est vraiment très particulier, il se passe tellement, mais tellement de choses pendant ce tout petit mois !

Bien sûr tout commence avec sa naissance ! Quel bouleversement pour nos petits bébés, c’est difficile d’imaginer le choc que c’est de venir au monde. Et puis il y a le séjour à la maternité qui pour nous c’est vraiment très bien passé. On a vécu dans une petite bulle pendant 4 jours, c’est là bas qu’on est devenu une famille, là bas qu’on a fait la connaissance de notre petite fée. On y était bien et pourtant on avait hâte de rentrer chez nous, de retrouver notre confort et notre quotidien, de pouvoir enfin utiliser tous ce matériel qu’on avait acheté rien que pour elle.

A la maternité, bébé était adorable, elle pleurait déjà un peu mais la plupart du temps elle était si calme, le retour à la maison à tout changé.. ça a vraiment été difficile de se retrouver tout seul avec ce petit bébé qui pleurait très très fort et que rien ne semblait pouvoir consoler. On a tout essayé, on l’a bercé, horizontalement, verticalement, je lui donnais le sein dès qu’elle le demandait, on l’a gardait dans nos bras pendant de très longues heures en marchant de long en large…

On s’est senti tellement démuni et il faut le dire… complètement nul.. L’impression de ne pas connaître ce petit être hurleur, de ne pas le comprendre. La peur que quelque chose ne soit pas normal nous a saisi, et ça n’aide pas quand les personnes de notre entourage, qui ont eu des enfants mais qui sont déjà grands, on déjà oublié… oublié qu’un petit bébé ça pleure beaucoup et qui ne nous rassure pas, en insinuant que notre bébé n’est pas normal… Qu’on devait faire quelque chose de travers…

Heureusement le premier mois bébé est énormément suivi. La sage femme est venue nous voir deux fois la première semaine, puis on est allé dans son cabinet une fois par semaine, jusqu’à la visite du premier mois avec le pédiatre. Par conséquent, on savait que notre bébé allait bien. Elle a bien grandit et bien grossi, ouf ! Et quel soulagement de s’entendre dire qu’on gère !

Et puis les jours ont passé, et on a appris à la connaître notre petite pleureuse. On a compris qu’elle faisait parti de ces bébés qui ont beaucoup de gaz et pour qui s’est très douloureux. Le personnel médical nous a dit d’être patient, l’estomac de bébé est totalement stérile à la naissance et parfois le temps de créer toute la flore intestinale est une période compliquée mais tout s’arrange normalement au bout de 3 mois.

Petite fée n’a pas encore 3 mois alors je ne peux pas encore vous dire si c’est vrai ou non. Une chose est certaine, depuis qu’on a compris ce qu’il n’allait pas, on a adopté de nouvelles habitudes, le massage anti-colique du soir avec papa, le portage en écharpe, la porter le ventre sur l’avant-bras et ça a changé notre quotidien. Bébé pleure encore beaucoup mais quel soulagement de savoir comment la calmer.

Et sinon, une journée avec un tout petit bébé ça ressemble à quoi? Et bien pas à grand chose :p

Je pensais vraiment qu’un nouveau né dormait beaucoup et donc je me voyais bien profiter de touuuuut ce temps libre pour faire de longues siestes et m’occuper de la maison. Ah ah ah !!! Non mais j’étais vraiment naïve !

Notre bébé a nous n’était pas vraiment au courant qu’elle devait beaucoup dormir dans la journée. Mais par contre elle dormait beaucoup la nuit (on peut pas tout avoir), à croire qu’elle faisait déjà la différence jour/nuit. Du coup, j’ai du renoncer à ces fameuses siestes que tout le monde nous demande de faire mais pas à ma grasse matinée. J’ai eu la chance de ne pas avoir ressenti trop de fatigue dans les premières semaines mais dur dur de na pas avoir de temps libre le reste de la journée. Heureusement que papa a assuré et qu’il a pris en charge toute la partie maison,cuisine et animaux, j’ai ainsi pu me consacrer à bébé à 100% et à ses innombrables tétées et ne pas culpabiliser pour le reste.

Et puis pendant ce premier mois il y a les visites ! J’avoue que ça m’a un peu rendu dingue. Je comprends tout à fait l’engouement que suscite un nouveau né dans l’entourage et la famille mais c’était tellement dur au début de tout gérer alors devoir en plus gérer les visites, ça m’a semblé insurmontable. Heureusement qu’une fois de plus, papa était là pour s’occuper de tout ces envahisseurs et avec le recul, je trouve ça plutôt émouvant toutes ces personnes qui mourraient d’envie de rencontrer notre petit trésor. On a reçu tellement d’amour et de bienveillance (et de cadeaux aussi ^^, c’était fou, tous les jours pendant 15 jours notre boite aux lettres était remplie d’attention pour notre petite fée).

Voila, je crois avoir fait le tour de ce premier mois si riche en émotions et si bouleversant. Il y a encore un millier de choses que je pourrais raconter mais c’est suffisamment brouillon comme ça, alors je m’arrête là pour aujourd’hui.

On se retrouve très vite.

Ella

 

 

 

 

 

Non classé

Devenir une maman

Presque 7 semaines de toi ! Ce n’est pas une légende quand on dit que ça passe vite !

 

 

Déjà bientôt 7 semaines que tu as fait de moi une maman, 7 semaines que j’apprend chaque jour mon nouveau rôle. Les débuts n’ont pas été facile. Je ne sais pas si c’est à cause de mon accouchement difficile ou du baby blues mais le lien ne s’est pas fait tout de suite entre nous. Je t’aimais à la folie mais j’étais souvent agacée par tes pleurs, ton besoin constant de moi, tes nombreuses tétées, je me suis sentie nulle et mauvaise mère… Moi qui t’avais tellement désiré.

Et puis j’ai appris à te connaître, à connaître ces petits gestes qui te calmaient. Plus les jours passaient et plus notre complicité grandissait. J’ai énormément remis en cause notre allaitement, j’ai souvent pensé à tout arrêter. Aujourd’hui, j’y prend énormément de plaisir. J’adore ce moment rien qu’à nous. Je me sens enfin maman ! TA maman.

J’ai envie d’écrire un million de choses par ici : mon accouchement catastrophique, le premier mois de ma petite fée et toutes ces choses qui ont déjà changé, son évolution, nos moments de bonheur à 3. J’espère avoir bientôt le temps pour tout ça même si d’un autre coté j’aime n’avoir de temps que pour elle.

A très bientôt (j’espère)

Ella

Non classé

Le début d’une nouvelle vie

01

Notre petite fée est née !

Le 13 mars à 6h44 on découvrait enfin sa petite bouille après de longues heures de travail et un accouchement plus que chaotique. Je vous raconterez tout ça quand j’aurais un peu plus de temps.

En ce moment on prend nos marques tous les 3. C’est tellement de bouleversement l’arrivée d’un petit bébé. On s’est vite senti dépassé, peut être parce qu’on pensait naïvement que notre vie serait la même avec juste un petit (énorme) plus. C’est tellement différent de tout ce qu’on avait pu imaginer.

On commence seulement à trouver notre rythme de croisière tout en gardant en tête que chaque jour en différent et on apprend à apprécier chaque moment. Devenir parents n’est pas inné, c’est un long apprentissage et j’ai hâte de vous parler de toutes nos découvertes.

A bientôt.

Ella